Créer mon blog M'identifier

21 mai 2012 Bonjour Vietnam ou le Bonheur sauce Nuoc-mâm

Le 16 January 2019, 09:04 dans Voyage 0

J’ai la preuve que le hasard fait bien les choses pourvu qu’on garde le coeur ouvert et les sens en alerte !

Ce matin-là j’avais déjà l’âme guillerette en sortant d’un aimable rendez-vous quartier Mouffetard, avec une professeure de chant rencontrée sur une précédente prestation, séduite par le tempo gustatif de votre serviteur. Allegro prestissimo, je prolonge la ballade d’un pas léger en déjouant les couacs de la Contrescarpe, rengaine trop connue aux stridences de tiroir-caisse.

L’improvisation a du bon et m’engage dans la rue Thouin, jusqu’à cette heureuse trouvaille…

Pas besoin de boussole pour se retrouver dans cette aventure en terre vietnamienne, le lieu ne compte pas plus de 14 couverts et le couple souriant qui vous accueille vous conduit sans délai aux plaisirs d’Ailleurs. Madame est originaire de Hué l’Impériale, et les plats exquis qu’elle réalise en direct forment le plus bel hommage qu’elle puisse rendre à ses origines.

La tradition voudrait que tous les plats me soient présentés de concert, au centre d’une même table, mais l’exiguïté parisienne faisant loi, je les goûterai un à un, sans renoncer à la multitude des saveurs et des parfums !

Après une belle assiette de nems encore frémissants, croqués comme il est bon dans leur fraîche robe de menthe et salade verte, j’enchaîne avec un assortiment de succulents raviolis dont la farce, mi-tendre mi-croquante, annonce ses couleurs sous la feuille de riz translucide.

Les crevettes aux épices, sur le mode sucré-salé, prolongent la dégustation avec une chair ferme et iodée aux accents de caramel poivré…

… puis le tendre émincé de boeuf exprime tout son jus, relevé par un savant bouquet de coriandre et de ciboule. Aussi digeste que raffinée, cette cuisine dont est exempt le (trop) fréquent glutamate stimule la gourmandise au-delà du sentiment de satiété. Tel l’empereur de Hué, voici que je me régale de mon 5ème mets :

Un sompteux Bo bun, si copieux qu’il taquine le rebord de l’assiette, où se retrouvent le moelleux et le croquant, le chaud et le frais, le sucré et le salé, le piment et l’aigre-doux, harmonie de composantes opposées qui accède au parfait équilibre… J’ai une pensée pour le Yin et le Yang, hauts principes complémentaires qui président aux forces de l’univers chez nos amis asiatiques…

Eh quoi, faudrait-il imposer une frontière entre plaisir des sens et spiritualité ?

Quelques lychees à la nacre suave clôturent un voyage dont les 7 escales ne me coûtent pas plus d’une vingtaine d’euros. A fortiori dans ce quartier, une performance sans fausse note dont se réjouit déjà une clientèle d’habitués.

Bonjour Vietnam ? Pour prendre place à bord de la jonque, songez à réserver

Comment se déplacer à Marrakech

Le 27 December 2018, 16:30 dans Voyage 0

 

 

Lorsqu'on organise son séjour à l'étranger, il faut toujours prendre en compte le transport de budget. On se demande si cela sera facile, si cela nous nous a coûté cher ... Et bien rassurez-vous, Marrakech est facile ou peu onéreux de se déplacer! le coeur de la ville est relativement petit. On peut donc aller facilement aux monuments, à la place Jemaa el Fna ... Mais si vous venez d'une grande ville, oubliez tout de suite vos territoires, car ici, prenez encore mieux le taxi que le bus, ou encore louer une voiture pour se balader librement et sans se ruiner. Voici quelques conseils:

Sortir du centre-ville ou découvrir d'autres villes, louer plutôt que les grands taxis ou les chauffeurs. Si vous souhaitez découvrir les environs de Marrakech, aller au lac lalla takerkoust ou vous balader dans la vallée de l'Ourika, les grands taxis vous offrent de vous emmener pour la journée. C'est une solution pratique, mais il vous faudra négocier en plus du prix, alors que le chauffeur viendra vous prendre. Pour plus de liberté, louer une voiture s'avère être une solution facile et peu onéreuse. En effet, la ville compte beaucoup de loueurs de voitures à la journée ou à la semaine près de vous faire des bons tarifs. Compter 200-250 dh / jour pour une petite voiture. On peut donc aller découvrir les petites villas inaccessibles, ou carrément faire plus de route

pour profiter de la mer ou du désert! Vous trouverez une sélection de voitures de location à Marrakech en ligne. 4x4, citadine ou décapotable, à choisir votre modèle en fonction de votre budget et vos besoins! 

Pour les petits trajets en ville, le taxi plutôt que le bus. On oublie les bus car on ne dit pas les prendre ni ils vont. C'est rarement très clair et ils sont souvent très encombrés. Mieux vaut prendre un petit taxi. Même s'il est occupé, vous êtes pris en charge. Demandez tout simplement le compteur pour éviter les malentendus. Il vous faudra compter 20 Dh pour rejoindre la place Jemaa el Fna au centre ville.

La ville propose aussi des vélos en libre service ou encore des calèches, idéal pour découvrir la ville en amoureux. Si vous n'avez pas autorisé, le réseau ferroviaire est de bonne qualité et complété par de nombreuses compagnies de bus, plus ou moins conseillées.

Bienvenue à Margao

Le 10 December 2018, 15:53 dans Voyage 0

Margao (également connue sous le nom de Madgaon) est la capitale du sud de Goa, une ville animée - parfois encombrée par la circulation routière - et d'une taille raisonnable pour faire avancer les choses. En tant que plaque tournante des transports dans le sud, de nombreux voyageurs transitent par la gare de Margao ou le stand de bus Kadamba; Ils sont moins nombreux à choisir de séjourner ici, mais c’est un endroit utile pour faire du shopping, assister à un événement sportif local ou tout simplement profiter de l’énergie chargée de la grande ville de l’Inde sous forme de petite ville.

Le centre-ville compact de Margao s'étend autour des jardins municipaux oblongs, avec des magasins, des restaurants, des distributeurs automatiques de billets et le marché couvert, tous facilement accessibles. Au nord de la ville se trouve l'ancien district de Largo de Igreja, d'influence portugaise; à environ 1 km au nord se trouve la principale gare routière (Kadamba) et à 1,5 km au sud-est du jardin municipal, la gare de Margao.

Voir la suite ≫